13 avril 2024. Séville. Lidia Victorino Martin sur l'une des affiches de la Foire d'Avril. L’attente monte en flèche. Ainsi que la revente. Manuel Escribano, Borja Jiménez et Roi Rocher, dans l'affiche. Il est 11 heures du matin, quand David de Géréna arriver à Hôtel Colón, pas si vous avez déjà laissé toute la documentation dans le Maestranza Royale de Cavalerie de Séville.

C'est lui Hôtel Colón un mouvement constant de porteurs d'épées, de fourgons, de toreros…, toujours à la recherche du bon banc qu'ils assurent parmi les professionnels dont dispose l'hôtel.

Une fois les tâches terminées, il est temps de monter dans la salle. Il reste quelques heures pour que le reste de l'équipage arrive, tandis que Manuel Escribano préfère passer la matinée tranquille Géréna. C'est l'heure du tirage au sort, mais David de Géréna Elle a une autre tâche : tout préparer pour commencer le rituel de s'habiller de lumière l'après-midi.

Avec beaucoup de délicatesse, David il laisse les vêtements sacrés de Manuel Escribano, jusqu'à former la fameuse chaise au pied du lit. Un costume qui finirait par se déchirer, finissant par rendre gloire à la tauromachie et au torero dans un après-midi épique. C'est ainsi qu'il s'est préparé David de Géréna le costume épique Manuel Escribano avec les taureaux de Victorino Martin dans Séville.