La corrida devait arriver sans picadors au quatrième de la Foire du Pilar à Saragosse pour que les supporters puissent passer un après-midi divertissant. La faute en était aux membres de la liste restreinte, aux mains Titulaire Regarder, Jorge Mallen et Robert Martin qui à la fin fut le meilleur et le vainqueur absolu en coupant deux oreilles à la première et une autre à la dernière, ce qui signifiait qu’il partait sur ses épaules par la Puerta Grande. Contribuant également aux ères de fer de Taureaux de Guerrier.

Les presque deux heures et demie de célébration ne sont pas devenues fastidieuses grâce à l’attitude, au dévouement et au désir des toreros, qui, même avec les erreurs et la marge d’amélioration de chacun d’eux, typiques de ceux qui commencent, ont offert des moments de qualité. Surtout Robert Martin qui a aussi une très bonne maîtrise de la cape. Ils semblaient tous variés. Le reste des acteurs aurait pu couper tel ou tel appendice sans l’épée. En sa faveur, dans pratiquement tous, la première crevaison était toujours en haut.

arène La Misericordia, Saragosse (1er). 4ème du Foire taurine du Pilar 2023 : un tiers de la place. Érales de Taureaux guerriers: avec une présentation acceptable et un jeu varié, le 5ème est dans le pire état. Applaudi pour la traînée en 2e et 6e, retour sur le ring en 3e

Incidents : à la fin du défilé, l’hymne national a été joué. Carlos Estéban et fco. Javier García Ils se sont salués après avoir égalé le 5, tout comme Chema Chauve et Mariano Ruiz dans le 6ème.

Porte Miravé: salutation et salutation.

Jorge Mallén: silence et silence.

Roberto Martin: deux oreilles et une oreille.

La chronique: Fête nationale.

Galerie de photos: Philippe Gil Mir