1er CUBANSO, n°138, noir, né le 19/01, pesant 611 kilos, du haras Puerto de San Lorenzo, pour Alejandro Talavante.

Description : Avec beaucoup de présure, poitrine large, profil, forme et cou bas.

Tercio de varas : Il ne s'est pas livré dans un premier élan à la relance et pas dans la deuxième rencontre

Tercio de banderillas : Attaquez avec classe et noblesse dans le tercio de banderillas

Muleta : Bonnes attaques sur le piton gauche, il continue de maintenir sa classe et une attaque avec le piton intérieur, mais à droite il a moins de qualité et c'est plus difficile pour lui de livrer. Ça descend. Il lui manque une plus grande transmission.

Résultat du glissement : Paumes. Remarque : 6

2ème CARTUCHERO, Nº 85, noir, né le 19/04, pesant 545 kilos, de l'élevage bovin Puerto de San Lorenzo, pour Juan Ortega.

Description : Court, astracanado, avec expression et sérieux, tempes larges, montre les lames.

Tercio de varas : Poussez avec l'épingle gauche lors du premier coup lors de la relance, en sortant large et doux. Il est utilisé, quoique dans une moindre mesure, dans le second. Il reçoit de nombreuses punitions.

Tercio de banderillas : Il a peu de zèle pendant le tiers des banderilles, partant mal informé et montrant une préférence pour les enclos.

Muleta : Le taureau est mis à l'intérieur, sans aucune transmission et chargeant en ligne droite, gâchant la tâche. Aucune option.

Résultat en traînée : Silence. Note 2

3º FORCADILLO, n° 117, noir, né le 19/03, pesant 539 kilos, de l'élevage bovin de Puerto de San Lorenzo, pour Tomás Rufo.

Description : Sérieux aussi, de bonne facture et avec un profil, légèrement monté.

Tercio de varas : Il s'utilise lors du premier coup de poing et laisse le cheval sans se rendre, changeant de comportement et perdant l'humiliation et l'embroque vus dans la cape.

Tercio de banderillas : Attendez les banderilleros et attaquez sans grande transmission.

Muleta : Il a une attaque sans course, endormie et sans embroque. Très fade.

Résultat en traînée : Silence. Note 2

4º GIRONERO, n° 83, bragado noir, né le 19/01, pesant 535 kilos, du haras El Torero, pour David Galván.

Description : Sérieux, avec une boîte, un nez gauche louche et un cou un peu court.

Tercio de varas : Dans le premier match, il pousse sur le plastron, mais dans le second, il échoue et se détache.

Tercio de banderillas : Sans aucune livraison et perdant constamment les mains à cause de leur manque de coordination.

Muleta : Il est difficile pour le taureau de charger dans le virage en raison de son problème moteur, qui s'aggrave lorsque cela est nécessaire.

Résultat en traînée : Silence. Note 2

5º CUBANSO, n°16, noir, né le 19/04, pesant 553 kilos, du haras de Puerto de San Lorenzo, pour Juan Ortega.

Description : Plus lâche en viande, avec juste ce qu'il faut de chiffons en raison de sa finition peu abondante. Sans chenet et cuillerée de pitons. Très protesté.

Tercio de varas : Il entre dans le cheval sans s'utiliser dans les deux matchs, ne recevant pratiquement aucune punition.

Tercio de banderillas : Le taureau se présente dans sa mobilité, mais en marquant toujours son amour pour les enclos.

Béquille : Le piton gauche lui coûte cher. Mieux pour la droite, bien que toujours sur le point de partir. Son attaque est très inégale.

Résultat du glissement : Sifflets Remarque : 4

6º CUBATISTO, n° 144, noir, né le 18/11, pesant 588 kilos, du haras Puerto de San Lorenzo, pour Tomás Rufo.

Description : Long, finement travaillé, avec un dos droit, avec un cou. Il a un profil, montre les lames, bien qu'étroites au niveau des tempes.

Troisième de canne : Il sort lâche, apprivoisé et n'est pas utilisé.

Tercio de banderillas : Il a de la mobilité dans ses débuts, bien qu'il ait toujours une tendance vers l'intérieur.

Béquille : Mansea, ça se retourne. Il parcourt la moitié de la place, cherchant toujours la sortie pour toute rencontre avec Tomás Rufo.

Résultat du glissement : Silence Note : 3