toiAfin de maintenir cette année un engagement personnel envers la Tauromachie du Pérou voyageant avec insistance dans son pays natal combinant la saison espagnole avec celle des terres andines, Andrés Roca Rey a décidé de terminer sa saison européenne 2023 dans le Foire de San Miguel de Séville. Et c’est que, comme il a pu le savoir Mundotoro, depuis longtemps la figure péruvienne a préparé de nouveaux engagements dans son pays, Pérou, raison pour laquelle il clôturera sa campagne en L’Europe  dans les arènes le 30 septembre, sans être présent dans Madrid en octobre.

De cette manière, après Séville, rocher roi s’envolera ensuite vers Pérou pour se conformer à une série d’actes publics et institutionnels dans votre pays et plus tard ‘il y combattra quatre corridas en octobre et une en novembre’ réalisant ainsi une tournée d’actions à travers différentes villes de la province de Pérou dans le but de revitaliser la tauromachie dans ces villes andines.

Plus précisément, et comme confirmé à mundotoro la procuration des droitiers, Roberto Domínguez, rocher roi ‘Il combattra les 6, 8 et 10 octobre dans les arènes de la province: (6 et 8 à Cajamarca) et le 10 octobre, celui qui était maintenant suspendu à Cajabamba, car en ne combattant pas maintenant, ils n’ont pas voulu donner le corrida. Par la suite, il jouera deux après-midi à Lima, l’un le 27 main dans la main avec Galdós et le second, le dimanche 12 novembre.

Cali, Manizales, Bogotá… et aux dépens de La Plaza México

De plus, et comme pour le reste de la saison américaine, rocher roi entend être présent sur les places les plus importantes de La Colombie, aussi au détriment de ce qui arrive à l’avenir de la Place du Mexique, Comme son mentor l’a expliqué à ce média : « Ce n’est pas encore définitivement connu, mais en principe la possibilité d’agir à Cali, Manizales et, espérons-le aussi, à Bogotá est envisagée, quelle que soit la saison mexicaine, dont nous sommes également au détriment de la réouverture de la Plaza del Distrito Federal. « .

Roca Rey commence à se battre sur le terrain avec les yeux rivés sur Huelva

Entre-temps, rocher roi Il a déjà commencé son entraînement aujourd’hui et demain il commencera à se battre sur le terrain en veillant aux armes pour sa réapparition imminente ce jeudi dans le Colombiens de Huelvaaprès les dures mésaventures de Santander: « Le torero va bien. Il a déjà commencé son entraînement normal aujourd’hui, demain il se rend sur le terrain et est déjà parfaitement préparé pour affronter les engagements du 3e à Huelva, du 5e à El Puerto et du 6e à Pontevedra. Et puis continuer à se battre au mois d’août, qui est très plein de dates’conclut Roberto Domínguez.