Andy Cartagène il aiguise ses griffes pour un calendrier intense en août et septembre. Une grande partie des rênes de la tauromachie à cheval de ces deux mois passe par le talent, l’instinct et la soif de triomphe de l’homme d’Alicante qui débute ce dimanche à Málaga un calendrier plein de dates et de défis. Andy Cartagèneles défis à cheval en été.

Carthagène est l’un des grands noms de l’année. Son brillant triomphe en Alicante ajouté à une campagne américaine spectaculaire et triomphale, ainsi que les après-midi de osuna soit Les Rozas de Puerto Real, Ils ont placé l’homme d’Alicante au sommet. Sa tauromachie, plus profonde que jamais, plus large, avec de plus grands records, atteint le public comme jamais auparavant.

Maintenant, il commence ses deux mois forts. Le dimanche, Málaga. Première place. Le mardi 15, l’une des places les plus prestigieuses de France, Dax. Une France, qui l’a d’ailleurs vu cailler une nuit radieuse en Sainte Marie de la mer récemment. Le mois d’août se termine en Antequeraune place emblématique de Andalousie le 26. Et un jour plus tard, Arenas de San Pedro.

Et en septembre, le maestro d’Alicante a signé près d’une dizaine de rendez-vous, parmi lesquels ses engagements dans deux places huppées comme La copropriété de Murcie où il revient après neuf ans ou Albacete, en plus d’autres engagements où sa simple présence est synonyme d’importance comme Almodóvar del Campo soit puits blanc.