Les travaux de réhabilitation en cours dans les arènes de Ville royale « Ils sont dans les temps » et se terminera au début de l’été. C’est ainsi que l’équipe de la mairie s’est exprimée après avoir visité des travaux dont le but est de transformer l’arène en ‘un espace de loisirs, non seulement pour la tauromachie, mais aussi un espace accessible qui nous offrira de nombreuses bonnes soirées de concerts, d’art et de culture’, comme l’a dit le maire Eva Maria Masíasselon les rapports d’ABC.

Concernant la date d’achèvement des travaux, la conseillère à l’urbanisme, Raquel Torralbo, a précisé que : ‘Les travaux se déroulent dans les délais prévus, étant donné qu’il s’agit d’un travail complexe et que des événements imprévus surviennent, pour lesquels j’apprécie le travail de l’entreprise qui fait preuve d’une grande collaboration. En ce moment, ils sont en phase de démontage du toit, qui était en mauvais état, et ils remplacent les solives en bois et la tuile arabe. De plus, des travaux sont en cours sur les murs de soutènement en béton dans la zone des enclos, les murs intérieurs ont été nettoyés et la structure des escaliers qui servent de renfort pour se conformer aux règles de sécurité en cas d’incendie a été exécuté.’.

Dans les travaux de l’arène, qui a été inaugurée le 17 août 1843 et qui, dans le cadre du plan général, est inscrite au catalogue des biens pour sa meilleure conservation en raison de sa valeur monumentale, historique, paysagère ou environnementale, 2,3 millions euros et avec un délai d’exécution des travaux prolongé de trois mois. De plus, le projet a été modifié du fait que « Des dommages sont apparus sur le toit, qui n’ont pas été envisagés, ce qui est logique dans un bâtiment vieux de 180 ans, et lors de l’exécution des travaux, des éléments détériorés sont découverts. »