«Je suis très heureux de faire mes débuts dans la province de Salamanque, c'est comme réaliser un autre rêve. Cela m'apporte beaucoup de bonnes choses et en même temps c'est une énorme responsabilité car justement à cause de ma terre je ne veux pas décevoir.' C'est ainsi que cela s'exprime Marco Pérez vingt-quatre heures avant le double défi qui l'attend ce samedi à Guijuelo. D'un côté, l'un est enfermé seul et de l'autre, sa présentation à Salamanque. Sa maison. Sa terre. Son passe-temps. Ses proches.

Le torero de Salamanque sait qu'il est au centre de tous les regards mais il ressent : 'Responsabilité parce que c'est un après-midi très important. Tous les regards seront tournés vers moi et je veux donner la mesure de ce que tous les habitants de Salamanque attendent de moi. Ça va être une très belle journée', décrit Marco Pérez qui a des mots de gratitude : « A tous les fans qui vont remplir la place et m'accompagner lors de cette journée spéciale. »

Il s'agit d'offrir un après-midi important, même si, comme il l'admet lui-même, Marco Pérez: 'Lâche-moi C'est ce que je recherche, tout donner et quand ce sera fini personne n'a de doute sur la responsabilité et l'engagement que j'ai acquis avec moi-même, avec ma profession et avec Salamanque'.