Les trois présidents des trois régions taurines de France tauromachie revendiquée et liberté culturelle dans le débat organisé ce week-end par la Union des Villages Taurins de France (UVTF) sur le projet de loi interdisant les corridas du député Aymérick Caron qui sera discuté lors de la Assemblée nationale française le 24 novembre prochain.

A l’affirmation de Caron qui tient que : « Vous ne pouvez pas être de gauche et soutenir la corrida », Carol Delga, Président de la région Occitanie, a répondu : “Je ne réponds pas à une attaque aussi médiocre, car je choisis de défendre un héritage culturel et la tradition taurine.”

Alain Rousselprésident de la région « Nouvelle-Aquitaine », déclare que, comme son ami le lui a dit à plusieurs reprises jean lacouturecélèbre écrivain et fan : « La tauromachie est une pratique patrimoniale (…) il y a beaucoup d’amateurs et il faut les respecter ».

Pour sa part, Renaud Muselierprésident de la région Sud a déclaré que : « Nous ne voulons pas que la tauromachie s’exporte dans le nord de la France, nous voulons juste rester libre. Nous respectons les autres et nous demandons seulement qu’ils nous respectent…’.

Tels étaient quelques-uns des arguments des trois présidents, dont les interventions peuvent être vues dans la vidéo suivante :