Andrés Roca Rey a parlé en exclusivité de son après-midi historique et épique de jeudi dernier à Bilbao pour les nouvelles Telecinco, présenté par le journaliste José Ribagorda. Le droitier péruvien, qui est toujours en convalescence des multiples blessures et polycontusions qu’il a subies dans l’une des tâches les plus épiques et les plus importantes de ces dernières décennies, a déclaré que jeudi était “un après-midi de livraison d’amour et de passion pour cette philosophie de vie si grande est la tauromachie.

rocher roi Il a également parlé de la peur ressentie par un torero : ‘Peur de mourir… on a toujours peur de l’inconnu’, et ajouté: “Parfois, pour qu’un rêve réalise tout, il faut aussi être prêt à tout perdre à un moment donné”. Tout cela et plus encore, dans l’interview d’Informativos Telecinco.