Ce lundi après-midi, dans une salle bondée Salle capitulaire de la Mairie de Tolèdea eu lieu l'événement tant attendu pour présenter les affiches du Salon du Corpus et la remise du VI Prix de la Ville de Tolède à la figure taurine actuelle, Andrés Roca Rey. L'événement a été magistralement animé par le journaliste Elena Salamanque et a réuni des personnalités éminentes du monde taurin et de la politique locale.

L'événement a débuté par une représentation de Léla Soto, l'une des jeunes voix les plus prometteuses du flamenco actuel, fille du célèbre chanteur Vicente Soto « Sordera » et de la danseuse Luisa Heredia. Sa première performance a constitué l’ouverture parfaite pour une soirée pleine d’émotions et de reconnaissance.

Elena Salamanque était chargé de décomposer les combinaisons des affiches de la foire, devant un public enthousiaste composé de nombreux fans et de jeunes, attirés par la présence de la plus grande figure de la tauromachie, Andrés Roca Rey. Le journaliste a souligné la qualité et la catégorie des festivités programmées, soulignant l'importance de la Foire de la Fête-Dieu dans le calendrier taurin mondial. Cette foire nous présente des figures marquantes de la tauromachie. «Nous aurons la présence du maestro Morante de la Puebla, de la plus grande figure du monde, Andrés Roca Rey, et du talentueux tolédonien Tomás Rufo. De plus, l'art taurin sera représenté par Diego Ventura, Sergio Galán et Lea Vicens, face aux taureaux du fer portugais de Guiomar Cortés de Moura.»

L'homme d'affaires et directeur de Événements Mare Nostrum, M. Nacho Lloret, Il a pris la parole pour souligner l'importance de Tolède et de sa foire dans le monde taurin. Il a appelé tous les supporters à défendre la culture et a critiqué ceux qui tentent de gouverner seulement une partie du peuple. Lloret a salué Roca Rey comme la grande ambassadrice de la culture taurine, soulignant sa capacité à attirer un grand nombre de jeunes dans les arènes et a prédit une salle comble pour l'affiche du 30 mai.

M. Eduardo Martín Peñato, président de la Communauté des Propriétaires des Arènes de Tolède, a raconté l'histoire de la récompense décernée par ladite communauté. Il a expliqué que ce prix n'est pas seulement destiné au vainqueur des saisons passées à Tolède, mais aussi une reconnaissance de l'excellent travail et de la contribution à la fête taurine. Roi Rocher Il recevrait ainsi le sixième prix dès la neuvième année de son alternative, un honneur réservé à très peu de personnes.

Andrés Roca Rey, visiblement ému, a remercié cette reconnaissance et s'est adressé en particulier au jeune public, l'invitant à défendre avec enthousiasme les valeurs de la tauromachie et de la culture. Il a exprimé son privilège pour la corrida à Tolède, une ville qu'il connaît bien depuis qu'il est petit grâce aux histoires et aux histoires qu'on lui racontait à l'école. Par ailleurs, il a exprimé son intention de profiter de la journée pour parcourir les rues et les monuments emblématiques de la ville.

La clôture de l'événement a été réalisée par le très excellent maire de Tolède, M. Carlos Velázquez, qui a remercié la société organisatrice pour ses efforts visant à élever la foire Corpus Christi au plus haut niveau. Il a partagé des anecdotes personnelles avec Roi Rocher, le remerciant pour son engagement à Tolède et lui souhaitant bonne chance dans ses prochains engagements, notamment dans le Monumental de Las Ventas avec l'élevage de Tolède du Conde de Mayalde. Avec Eduardo Martín Penatoa remis le prix à Roi Rochersoulignant l'importance de la communauté des propriétaires dans le maintien et la promotion de la foire.

L'événement s'est terminé avec une nouvelle prestation de Lela Soto, qui a clôturé la soirée avec son talent inégalé, réaffirmant sa place de grande promesse du flamenco.

Voici les affiches :

30/05 : Morante de la Puebla, Andrés Roca Rey et Thomas Rufo (Juan Pedro Domecq)

V 31/05 : Diego Ventura, Sergio Galán et Léa Vicens (Guiomar Cortés de Moura)