le droitier Andrés Roca Rey se prépare à retourner dans son pays natal avec un objectif clair en tête : revitaliser et renforcer la passion de la tauromachie dans le beau territoire andin. Le lendemain 28 juillet, rocher roi se rendra dans la province de cajamarca, au Pérou, où il poursuivra son travail acharné pour rapprocher son art de ceux qui souhaitent en être témoins en personne.

Conscient que tous les passionnés de tauromachie n’ont pas la possibilité de se rendre dans la capitale pour le voir combattre, rocher roi a pris une décision courageuse : ce sera lui qui déménagera dans les endroits les plus importants de Pérou, permettant à un plus grand nombre de personnes de réaliser le rêve d’assister en direct à leur corrida.

La province de Pérou Elle est reconnue pour ses gens humbles et son cœur passionné, et rocher roi est conscient de l’impact que sa présence peut avoir sur les enfants, les jeunes et les fans de la région, comme en témoignent les images de sa récente visite à chota et mignonvo. Son image est devenue un miroir inspirant pour ceux qui rêvent de réussir dans la vie, et sa visite à cajamarca il se présente comme une occasion unique pour ces fans de témoigner de leur courage, de leur détermination et de leur persévérance sur la route.

L’engagement de rocher roi avec son pays natal se reflète dans son travail déterminé pour rapprocher la tauromachie de toutes les régions de Pérouoffrant aux fans la possibilité de profiter d’un spectacle plus vivant que jamais et qui rocher roi a pour drapeau comme nous l’avons vu récemment Foire de Pampelune San Fermin où toute la place criait à l’unisson Pérou, Pérou, Pérou. Son retour à cajamarca Le 28 juillet est un exemple de plus de son dévouement et de son désir d’apporter l’émotion et la ferveur de la tauromachie dans tous les coins du pays où les fans et les entreprises l’exigent pour cette revitalisation. Cette fois, il le fera avec les Espagnols david galvan et les Français Hadrien.