romain a subi une encornure sur la face antérieure de la cuisse gauche en Vic, où il combattit la dernière corrida de la foire, devant les taureaux de Les mains. « Nous ne connaissons toujours pas l'étendue de la capture, mais il a été encorné très durement », il est dit Eduardo Martínez, représentant du droitier valencien. Le deuxième était un taureau qui a développé dès le début du sens et du danger, il a été fortement saisi par la jambe gauche lorsque le torero valencien le conduisait au cheval, le laissant pendu par la corne en quelques secondes pénibles. Il est actuellement à l'infirmerie et soigné par l'équipe médicale.

Selon des informations en provenance de la place, il est en cours de stabilisation en vue de son transport par hélicoptère jusqu'à l'hôpital. Toulouse.