CINQUIÈME TAUREAU : Le cinquième taureau de Javier Gallego C'était très compliqué, ce qui Alexandre Marcos Il ne parvenait même pas à faire une passe, alors le Salamanque a décidé d'opter pour l'épée et d'écourter sa tâche. Ovation.

QUATRIÈME TAUREAU : Le quatrième fut restitué après avoir cassé un piton, laissant à sa place le premier chapeau, également de Salvador Domecq, qui accusait également le manque de force. Travail soigné et maîtrisé Alphonse de Lima, qui a fini par rester coincé avec l'épée. Silence après avertissement.

TROISIÈME TAUREAU : Le troisième était un autre taureau bien présenté de Salvador Domecq, ce qui a été protesté par manque de force. Bien Alexandre Mora avec lui. Il lui a donné du temps entre les muletazos, en soulignant surtout une ronde avec sa main gauche enroulant autour du taureau. Une crevaison avant la poussée lui a fait perdre une oreille bien méritée. Ovation.

DEUXIÈME TAUREAU : Bien présenté le premier de Salvador Domecq, qui est blessé dans un accident et souffre pendant le combat. Alexandre Marcos Il ne peut pas faire grand-chose d’autre que se justifier. Ovation.

PREMIER TAUREAU : Premier taureau de Javier Gallego, de condition noble mais qui manquait de force pour suivre les tromperies de Alphonse de Lima, qui s'est battu avec propreté et propreté. Silence après avertissement.

Déposer:

Valdilecha (Madrid). Course de taureaux. Quatrième célébration qualificative de la Coupe Chenel. Entrée X. taureaux de Javier Gallego (1er, 5ème et 6ème) et Salvador Domecq (2ème, 3ème et 4ème bis). Alfonso de Lima, silence après avertissement et silence après avertissement. Alexandre Marcosovation et ovation, et Alexandre Mûreovations et