PREMIER ICI : Le premier était de belle facture, d’un rouge dégoulinant qui avait un bon état sur la muleta, surtout à gauche, même s’il a fini par montrer sa préférence pour les enclos. Il l’a reçu Solalito par Verónicas et Chicuelinas, pour, après avoir marqué, quitter une tâche vécue avec une certaine froideur par le public. Les muletazos étaient liés, avec le travail d’un torero préparé à son alternative. La tauromachie naturelle se démarque. Il a laissé un coup de couteau.

Feuille de célébration :

arène Arganda del Rey (Madrid). Troisième du Vigne dorée, deuxième corrida hachée. Plus des trois quarts d’occupation. Des bouvillons de Montealto,.

SOLALITOovation après avertissement.

MARIO NAVAS.

TRISTAN BARROSO.

Photographie : Miguel Ángel Arboledas