Torero Madrid. Un torero, un exemple de tauromachie et de saveur, Uceda Leal. En tête ce samedi prochain l’affiche du Fête de Chinchon, la commémoration du centenaire du premier qui a organisé Marcial Lalanda. « Un torero que j’admire profondément »fait remarquer Uceda Leal.

«Je suis très excité de combattre le festival. « Non seulement pour sa saveur et les corridas qui s’y déroulent, mais aussi parce que c’est la fête la plus traditionnelle au monde », révèle José Ignacio Uceda Leal, un classique.

« Chinchón appartient à l’histoire et c’est un cadre incomparable et unique », explique le droitier Usera. « C’est une fête qui rassemble l’essence et les valeurs de la tauromachie elle-même. « Les valeurs bénéfiques pour être un festival qui retrouve son caractère caritatif »soutient-il.

Le droitier madrilène ne le cache pas : « Participer à nouveau à cette fête est très important pour moi, cela me comble en tant que personne et en tant que torero. Cela arrive à un très bon moment de ma carrière et représente également le souvenir de la figure de Marcial Lalanda et bien d’autres toreros importants qui ont participé à cette fête au fil du temps.

Cette année, le festival aura lieu le 21 octobre et les artistes annoncés seront : José Ignacio Uceda Leal, Diego Urdiales, Cayetano, Paco Ureña et les toreros Aitor Fernández et Álvaro Chinchon. Ils rendront compte de spécimens provenant du cheptel de Núñez del Cuvillo.

La vente des billets pour le festival a déjà commencé et peut être achetée en personne via le Bureau de Chinchón : tourisme ou en ligne via la plateforme www.entradas360.com