Les hommes d’affaires renommés Pedro fait la barbe, de Productions Don Bull; Juan Pablo Corona, de Couronne + Couronneet José Luis Alatorre, de Foire aux taureaux, se sont associés pour créer Roue trois, une entreprise taurine qui ajoutera son expérience et sa capacité de travail, dans le but de dignifier l’image du torero mexicain, d’ouvrir de nouvelles opportunités et d’organiser des célébrations taurines dans différentes régions de Mexique, pour attirer plus de public dans les arènes.

Même si chacun continuera à gérer de manière indépendante les lieux qui fonctionnent déjà, avec leurs entreprises respectives, à travers Roue trois chercheront à élargir leur champ d’action dans le but d’organiser un plus grand nombre de célébrations, ce qui se traduira par une grande incitation pour le secteur à un moment crucial pour le Faire la fête Bravo. De même, l’intention de l’entreprise est « unifier les critères, offrir un spectacle de qualité, à des prix raisonnables, et positionner l’image de la corrida comme une activité culturelle profondément enracinée, face au 500e anniversaire de la célébration de la première corrida documentée sur le territoire mexicain, qui a eu lieu le 24 juin, 1526′.

La présentation a eu lieu ce mercredi au Restaurant Arroyo, lors d’une conférence de presse au cours de laquelle chacun des partenaires a commenté différents aspects de la mission qu’aura cette nouvelle entreprise, qui disposera d’une équipe de travail composée de collaborateurs des trois entreprises sous sa responsabilité, ce qui lui permettra de réaliser un gestion sérieuse et professionnelle des célébrations en question.

‘Mexique C’est un pays de libertés et de traditions, et le Fête sauvage, fièrement, cela fait partie de notre essence en tant que Mexicains. C’est pourquoi j’ai le plaisir de présenter conjointement avec Juan Pablo et José Luis, cette entreprise dans laquelle notre hobby se reflétera. De la même manière, je suis sûr que le travail que nous ferons servira à continuer à défendre les taureaux comme nous l’avons toujours fait, la tête haute et avec le désir de faire participer tout le monde », il prétendait Pedro Haces.

« Nous devons être conscients de l’urgence de promouvoir Fête sauvage avec un sens plus pratique, mais sans changer son essence et en gardant haut le drapeau de la tradition et de la culture, c’est ainsi que beaucoup de gens la comprennent et l’associent à quelque chose qui a toujours été là et qui fait partie de notre imaginaire collectif. Nous essaierons de créer un nouveau format d’événement taurin et culturel qui puisse être présenté à différents publics, dans des villes ou des municipalités où il n’y a peut-être pas de tradition taurine, mais où il est intéressant de connaître la Faire la fête’, dit Juan Pablo Corona.

« Nous sommes certains que les actions que nous allons mettre en œuvre seront bien perçues par les mari et encouragés par les différentes corporations taurines, auxquelles nous sollicitons leur aide et leur participation précieuse pour résoudre ensemble les difficultés qui pourraient surgir en cours de route. Nous ne négligerons pas la section des corridas, pièce fondamentale pour le renouvellement générationnel échelle, et c’est pour cette raison que nous créerons des synergies avec d’autres institutions qui ont le même esprit d’aider les toreros débutants.« , il a souligné José Luis Alatorre.

Bien que le projet n’en soit qu’à sa phase de développement, il était très opportun pour les trois hommes d’affaires d’annoncer la création de l’entreprise à cette date, avec la ferme intention de commencer les travaux immédiatement et les plans à suivre seront annoncés prochainement. L’événement de présentation a réuni plusieurs personnalités du Fête sauvage, parmi lesquels se trouvaient des toreros, des subordonnés, des éleveurs et des hommes d’affaires, ravis de la fondation de Roue trois, qui, comme l’exprime son slogan, concerne « une passion partagée » dont de nombreux fruits devraient profiter à la tauromachie de Mexique.