Un taureau a ouvert les arènes Les Spartiates bien présenté, ce qui marquait une démarche sobre et noble dès le début de la tâche, même si elle revenait à moins. Andy Carthagène Il s’est coupé une oreille après une tâche dans laquelle se distinguait la tauromachie sur deux pistes parallèles aux planches, au sein de plusieurs banderilles qui arrivaient avec transmission à la ligne grâce à la force du rejoneador. Il a terminé le combat avec « Pintes » et plusieurs banderilles courtes dans la chance du caracoleo. Il s’est coupé une oreille.

Le quatrième était un bon taureau de Les Spartiates avec foulée, rythme et noblesse dans son attaque. Une corne avec laquelle Andy Carthagène Il a laissé sa marque avec de grandes corridas, attaquant toujours de front. Il déchaînait le délire dans les vers qui vibraient avec celui de Alicante et avec plusieurs pirouettes sur la face du taureau. Il a terminé sa performance à deux, avant de connaître la malchance avec la peine de mort et de perdre les plus grands trophées.