La Conseil provincial de Valenceadministrateur des arènes de la capitale, a mis le point culminant de la saison ce jeudi avec la célébration de la prestigieuse cérémonie de remise des prix du Prix ​​​​de la tauromachiequi rassemble les gagnants des salons Les échecs et Juillet année après année. Et il l’a également fait avec l’annonce du président du Députation Depuis Valence, Vicent Mompoindiquant que « le poste budgétaire pour 2024 augmentera de près de 30% de plus par rapport à l’année précédente, avec une charge directe de 810 000 euroset un charge indirecte de 1 110 000 eurosen soutien aux célébrations taurines et à toutes les entités qui contribuent à sa grandeur’.

Mompo a défendu cela « Cette augmentation est un témoignage tangible de la ferme détermination de cette équipe gouvernementale à soutenir un art qui fait partie intégrante de notre identité. Parce que le Conseil provincial de Valence ne reconnaît pas seulement la tauromachie comme une tradition, mais aussi comme un moteur culturel, un moteur social et un moteur économique qui fait progresser notre pays..

Président Mompo, qui a également eu des mots pour remercier le travail du École taurine à l’occasion de son 40ème anniversaire, a ainsi clôturé un événement très populaire qui s’est déroulé dans la salle Alfons el Magnànim du Centre Culturel La Beneficènciaet où, comme d’habitude, se sont réunis de nombreux représentants du monde taurin, des autorités politiques et des membres de la société civile valencienne, se consolidant ainsi comme l’événement annuel le plus important du secteur taurin qui se déroule à Valence.

Parmi les participants, outre le président de la Députation, qui est venu accompagné du deuxième vice-président, Remé Mazzolari, et par les députés provinciaux Paco Teruel, Paz Carceller et Sergio Herrero ; a souligné la présence de deuxième vice-président et ministre de la Culture de la Generalitat Valenciana, Vicente Barrera; du secrétaire régional de Sécurité et Urgences, Javier Montero; et le conseiller de la Mairie de Valence, Carlos Mundina.

Les gagnants

L’une des stars du gala a été, sans aucun doute, le torero Nek Romero, qui était élève à l’école taurine de Députation, et qu’il a récolté deux des trophées pour être l’auteur des meilleures œuvres du cycle des Fallas et du fête de juillet.

Le torero de Algémesi Il a partagé la vedette avec le droitier José María Manzanares, qui a reçu le prix du vainqueur absolu du Foire des Fallas, grâce aux quatre oreilles qu’il a coupées lors de ses deux après-midi dans le cycle Joséphine. Aussi les toreros Alexandre Talavante et Paco Ramos sont venus récupérer le prix qui les accrédite comme auteurs des meilleures tâches en Les échecs et de Juillet respectivement.

Dans la section bétail, il a été Conchita Hernándezdu bétail de Garcigrande, celui qui est venu recevoir le prix du meilleur taureau du Foire des Fallas, « Potier »traité par José María Manzanares. De même, le prix du meilleur taureau du Foire de Juillet, « Vivaracho », un chapeau du bétail Le Parralejo qui a fait le triomphe Paco Ramos, a été livré à Rafael Molina. Les banderilleros ont également été reconnus Emploi Javier et Fernando Sánchez pour leurs excellentes performances dans les deux cycles de foires valenciennes.

D’ailleurs, le Députation souhaitait rendre un vibrant hommage au torero de Alcasser Ricardo par Fabrarécemment décédé, en lui remettant le prix honorifique spécial que sa fille Lorena a collecté.

Œuvre trophée de Manolo Rodríguez

Le gala a été présenté par des journalistes Rocio Fernández et Ange Berlanga et a présenté la performance du duo de violoncellistes Double Violoncelle. Le trophée décerné lors de ce gala Prix Taurinos de la Députation Forale de Valence C’est une reproduction de la célèbre statue du torero valencien Manuel Montoliu, situé aux abords de l’arène de la rue Xàtiva, qui a été réalisé en bronze par le célèbre sculpteur Manolo Rodriguez.