Le vice-président du Communauté valencienne, Vicente Barreraa-t-il assuré ce mercredi dans le patio du Congrès des députés Quoi 'Les Taureaux Ils ne sont ni de droite ni de gauche, c'est le patrimoine culturel du peuple espagnol, il n'a pas de drapeau, il n'a pas d'idéologie, il n'a pas non plus de politique. Pour Barrièreles taureaux « ils ne sont ni de droite ni de gauche comme le reste de la culture » et, par conséquent, le corrida « il faut qu'elle cesse d'être la Cendrillon de la culture », Bien 'doit être traité dans la liberté et l'égalité', c'est-à-dire, « que s'il y a une aide publique des institutions publiques, bien sûr, le monde de la culture taurine doit également participer. » En outre, il a assuré qu'il était nécessaire « corriger ce qui a été mal fait, par l'action ou l'omission des uns et des autres, en 40 ans ».

Cela s'est exprimé après l'annonce des deux initiatives que VOX a enregistrées aujourd'hui à la Chambre basse pour défendre le la corrida. Concrètement, il s'agit d'une proposition non juridique relative à la promotion à la radio et à la télévision publiques du corrida comme faisant partie du patrimoine historique et culturel de tous les Espagnols et une deuxième proposition non législative relative aux mesures visant à respecter le culture, histoire et tradition du taureau Bravo pour discussion au sein des commissions respectives.