Villacarrillo finalise les détails d’une initiative aussi innovante que pleine de personnalité : la Course à l’huile illustrée qui est fêté ce samedi dans la commune. Une célébration contextualisée dans les racines culturelles de cette ville de Jaén de plus de 10 800 habitants et qui est l’un des berceaux de l’huile d’olive. ‘C’est dans cette tradition que surgit l’idée de la course au pétrole samedi’raconte le responsable des festivités du mairie, Francisca Hidalgo. « C’est une initiative pour donner à notre corrida un sceau, une marque de distinction, dans une ville où 90 % des citoyens vivent d’oliviers. De là naît une corrida qui a ses propres signes identitaires‘, souligne-t-il.

Avec l’homme d’affaires Carmelo Garcíale conseil municipal a soutenu une corrida – des taureaux seront combattus Fontaine Ymbro pour Octavio Chacon, Esau Fernández Oui López Simon – qui aura un contexte très original : ‘Les tables de l’arène seront peintes de motifs décoratifs liés à l’huile : une olive, une cruche, des olives, des gouttes d’huile… ; Et en plus, la bague sera ornée d’un fond bleu ciel et doré aux couleurs de notre huile, le tout avec un blason des mairie au milieu. La décoration est l’oeuvre d’un artiste local appelé François Pérezexplique l’édile qui nuance : “Tout cela est décoratif, l’argument, mais la base est une corrida avec des animaux sérieux et importants, comme ceux qui se sont battus dans nos arènes ces dernières années”.

Mais en plus des tableaux et de l’ornementation de l’arène, il y a un troisième élément : les tenues taurines. ‘Les toreros seront vêtus de costumes typiques de Villacarrillosdes costumes qui ont été perdus pour la plupart et nous nous sommes efforcés de les récupérer sur la base de vieilles photos’révèle le responsable de mairie qui expose : ‘Nous sommes très excités par la corrida, nous avons les bras ouverts pour accueillir les fans qui nous rendent visite et profiter de notre histoire, de notre gastronomie et de notre municipalité‘.