Les taureaux sont arrivés Domingo Hernández, débutants à la Foire du Taureau seuls, sans le « manteau » de Garcigrande, briser le moule dans le confinement de ces derniers jours, puisque déjà dans le Côte de Saint-Domingue Un taureau se tenait devant les licols, ouvrant le troupeau et donnant le rythme et la vitesse d'une course des taureaux qui s'est terminée en 2 minutes et 13 secondes.

Jusqu'à trois taureaux ouvraient le troupeau dans le Place de la mairie et de les commerçants, jusqu'à ce que tu atteignes la rue Bureau de posteoù, comme d'habitude, on a vu des courses de grand mérite en raison de la vitesse des cornes de Dimanche Hernández et la violence de la race elle-même, pour ouvrir une brèche face aux cornus. Quatre taureaux ouvraient alors l'avance, avec des taureaux décrochés, mais à quelques mètres du groupe principal, ce qui permettait également plus d'écarts entre les coureurs.

Les six taureaux de Dimanche Hernández Ils marchaient devant les bœufs sur le dernier tronçon du chemin. Bureau de poste et il est resté ainsi jusqu'aux arènes, mais seulement avant d'écraser les deux jeunes hommes dans la rue Telefónica et en descendant vers la ruelle pour établir le record de vitesse pour ces courses de taureaux. Saint Fermín.