La Président de la République française, Emmanuel Macron, assuré ce mercredi que demain “Il n’y aura pas d’interdiction de la tauromachie” dans le cadre du débat à l’Assemblée nationale, et a même préconisé ‘une compréhension et une conciliation dans ce sens’selon le journal français Le Figaro.

« Il n’y aura pas d’interdiction des taureaux demain. Il faut aller vers une conciliation, un échange. De mon point de vue, ce n’est pas la priorité pour le moment. Ce dossier doit être avancé avec respect et considération.”a déclaré le Président de la Républiqueoutre une visite à la salle de l’Association des maires de France.

« Nous devons tenir compte des spécificités et des coutumes locales auxquelles nos compatriotes sont légitimement liés. Et la condition animale et la sensibilité qu’elle suscite, notamment chez les jeunes générations. Dès qu’on invective, ça ne marche pas.” a ajouté le chef de l’Etat.

« La condition animale n’est pas toujours assez entendue, c’est un vrai sujet. Quand on parle de chasse, de tauromachie, la question de la condition animale, il faut l’aborder”, et “de la même manière il faut regarder ce qu’il y a dans notre culture”il continua.

Il a insisté pour que « Ces discussions sont menées avec respect. Dans le respect des traditions et de notre culture car les gens ont l’impression d’être dépossédés de leur culture. Et en cohérence avec notre engagement pour la biodiversité et le climat. Il y a un moyen”, manifesté Macron avec force sur le projet de loi promu par le député animaliste Aymeric Caron, qui sera débattu ce jeudi à la Assemblée nationale de France.