La Entreprise Pagés et la Maestranza royale de cavalerie de Séville Ils ont remis ce midi à la confrérie des Grand pouvoir les bienfaits de Festival tenue le 12 octobre à Séville. Cette confrérie recevra 180 170,75 euros pour son sac caritatif, un coup de pouce important pour ses innombrables actions en faveur des plus démunis dans trois quartiers.

La livraison impliquait le Lieutenant du Grand Frère de la Real Maestranza, Santiago León, et l’homme d’affaires de la place, Ramón Valencequi était accompagné de son fils, Ramón Valencia Canoreaen plus du Big Power Brother, Ignacio Soro.

Tous se sont adressés aux médias pour évaluer les résultats de cette célébration de manière très positive. Santiago Léon Express ‘sa fierté en tant qu’institution de contribuer à soulager la situation vécue par les plus nécessiteux de la ville’. également remercié ‘le travail inlassable du maître Emilio Muñoz en tant que promoteur d’un festival inoubliable ».

Pour sa part, Ramón Valence Il s’est montré “Je suis très heureux de ce qui a été accompli et d’avoir trouvé la solution idéale pour une date aussi spéciale que le 12 octobre”. Pour l’homme d’affaires, la fin de saison de cette façon est ‘Très beau. La place est remplie et c’est fait dans un but social’. Il a terminé en annonçant qu’en 2023 ce sera la Confrérie de Rocío de Triana, ensemble avec Fondation Alala, la personne en charge de l’organisation de cette journée au Maîtrise.

Le frère aîné de Grand pouvoir exprimé sa gratitude au Real Maestranza de Cavalerie, aile Compagnie Pagés, aux toreros, aux éleveurs et à tout le personnel qui a collaboré à l’organisation de la fête. “Il y a beaucoup de personnes dans le besoin et il y aura de nombreux bénéficiaires qui recevront cette aide”. Il a conclu en remerciant toutes les personnes qui se sont pressées dans les tribunes en ce jour si marqué dans l’histoire de la Confrérie.

Le festival s’est tenu le 12 octobre avec une affiche composée de Diego Urdiales, José María Manzanares, Daniel Luque, Juan Ortega, Pablo Aguado, le torero Diego Bastos et le veau Marc Pérez. Le bétail appartenait aux fers de Espartaco, Daniel Ruiz, Victoriano del Río, Garcigrande, Talavante, Núñez de Tarifa et Jandilla.