La Maison madrilène dans Barcelone continue de célébrer le cycle de conférences de la XXXIX Foire d’Automne, VIII Mémorandum Luis Maria Gibertorganisé conjointement avec le chapitre de Barcelone du Cercle taurin des Amis de la Dynastie. Juan Lamarcavice-présidente de l’association d’accueil, a donné une conférence intitulée “Antonio Bienvenida : le torero, l’homme”.

Le président de l’association organisatrice, M. Compte Florencio Garciaa ouvert l’acte soulignant la vocation taurine de l’entité et valorisant les riches patrimoine culture que le tauromachie pour tous les Espagnols. L’écrivain Nicolas Sampedro s’est chargé de présenter l’orateur, Juan Lamarca, de garder un bon souvenir de Luis Gibert et de valoriser la “Louable travail réalisé par l’association en ces temps de adversité qui traverse la tauromachie.

Juan Lamarca a basé sa présentation sur la trajectoire professionnelle et humaine exceptionnelle, pleine d’exemplarité, de Antoine Bienvenuefruit de sa naissance et de sa formation au sein d’une famille créée par Doña Carmen Jiménez et Manuel Mejías Rapela, connue sous le nom de “Pape noir” de la tauromachie, véritable artisan d’une dynastie glorieuse, offrant six enfants pour le plus grand prestige de la l’histoire de la tauromachie, comme Manolo, Rafael, Pepe, Ángel Luis, Juan et Antonio lui-même.

L’orateur, par l’intermédiaire d’un histoire chronologiquement, il soulignait jalons mettant en vedette Antoine Bienvenueles gestes et les exploits comme Hommes et comme torero qui ont à la fois influencé l’avenir du Festival à l’intérieur et à l’extérieur des arènes. Miroir où se regarder devenir ‘le torero du torero’ et en tant que personne de principes et valeurs qui étaient sa loi de vie et dont l’exercice permanent a émergé ses dons de dignité, d’altruisme, de camaraderie et de respect de lui-même et de la tauromachie.