La mairie de Gijón retarde le processus d’étude de l’état des arènes d’El Bibio dans le but de retarder toutes les échéances afin que les arènes n’aient pas non plus de foire taurine en 2023. À l’heure actuelle, Urbanism évalue l’offre de deux entreprises d’engager une nouvelle étude sur la situation, a reconnu Olmo Ron, maire dudit département, que toute la procédure était en retard.

Tout ça après Rubén Pérez Carcedo conseiller de Citoyens de Gijona dénoncé la situation d’abandon des arènes de Le Bibio par le conseil municipal. Le conseiller de la formation orange a demandé qu’il y ait une étude sur les besoins de la place et un poste budgétaire pour les exécuter. “Ce qui est clair, c’est que ce gouvernement sectaire préfère que la place finisse en ruine comme dans Oviedo avant qu’il y ait des taureaux Gijón‘, le conseiller condamné