La Union royale des éleveurs de taureaux de combat a opté à nouveau pour un rendez-vous déjà inscrit au calendrier de l’Institution : la Rencontre des Jeunes Eleveurs, qui, à cette occasion, s’est tenue à l’élevage bovin de Dimanche Hernandez dans Salamanque.

Pour la deuxième année consécutive, une cinquantaine de jeunes, où il y avait une présence importante de jeunes femmes – 50% des présents – se sont rapprochés de la ferme ‘tragutique’ dans une journée qui visait à unir et connecter les agriculteurs de différents points de Espagne, France Oui le Portugalsusciter le débat et impliquer les nouvelles générations dans l’avenir du secteur et apprendre à se connaître.

La journée a débuté par une table d’analyse et de propositions où le responsable, Alvaro Martínez Conradi et le directeur des relations institutionnelles, Lucie Martinils ont expliqué les lignes de travail et les nouveaux projets de l’Institution, et les jeunes éleveurs ont activement participé à la génération de propositions et d’idées modernes pour le secteur.

En guise d’équilibre, le réalisateur a exprimé “leur satisfaction d’avoir une large participation des exploitations agricoles, dont beaucoup n’avaient jamais approché l’Union” ainsi que l’importance de ‘transmettre le sentiment propriétaire de ranch aux nouvelles générations, comme cela se fait depuis quelques années, en expliquant comment le taureau vit à la campagne, comment il est élevé et ce que nous apportons à la société et à l’écologie ».

Après un tableau d’analyse, toutes les personnes présentes ont convenu de travailler en coordination à travers le chat ouvert des Jeunes Eleveurs, qui compte plus de 100 participants, et ont fixé la date du premier week-end de novembre pour la célébration annuelle de la réunion à tour de rôle dans différents points de la géographie de l’élevage bravo pour effectuer une analyse des actions menées.

A cette occasion, par une journée ensoleillée presque printanière dans le champ de charro, un déjeuner a été organisé, harcèlement et démolition et une tente en plein champ par les jeunes éleveurs, se terminant par un dîner animé par l’artiste “Le vin”.