Miguel Ángel Puertas

Ce mardi 4 juin, il a été approuvé au Parlement Baléar, la proposition présentée à l'initiative de Vox pour modifier la législation actuelle qui permettra aux mineurs d'accéder à la corrida dans les îles Baléares.

Après avoir pris en considération et le débat conséquent de la loi de Modification du article 12 de la loi 9/2017 du 3 août réglementation de la corrida et protection des animaux Baléaresle vote s'est déroulé avec le soutien du PP, avec le résultat final de 29 voix pour, 17 contre et une abstention.
Le processus normal de modification législative commence maintenant. S'ouvrira une période d'amendements, puis de présentation, de commission et enfin d'approbation en séance plénière.

Dans un premier temps, il est prévu que cette loi n'entrera en vigueur qu'en septembre, soit au lendemain de sa publication au Bulletin Officiel des Îles Baléares. Manuela Cañadas, porte-parole de Vox au Parlement des Baléares, a enregistré le 17 avril le projet de loi susmentionné visant à modifier la loi 9/2017, du 3 août, concernant l'interdiction de l'accès des mineurs aux taureaux, exposant que la tauromachie relève de la liberté littéraire. , la création artistique, scientifique et technique, étant un droit fondamental.

Voix Il a ajouté que les réglementations régionales ne peuvent pas inclure une interdiction générale de l'activité taurine, mais plutôt une réglementation pour garantir la protection et le soin des animaux. Concernant l'accès des mineurs à la culture, l'article 44 de la Constitution dispose que « les pouvoirs publics favorisent et protègent l'accès à la culture, à laquelle toute personne a droit ».

Voix défend que les mineurs de moins de 18 ans ne peuvent voir restreint leur accès à un spectacle considéré et protégé. Jorge Campos, député national de Vox, Il a déclaré à Mundotoro que : « il défend la tauromachie, à Majorque, aux Îles Baléares et aussi au niveau national et international. En plus de regretter ce qui s'est passé récemment concernant l'interdiction en Colombie.