L'Union Royale des Éleveurs de Taureaux de Combat (RUCTL) a présenté douze mesures pour que les partis politiques espagnols candidats aux élections au Parlement européen dimanche 9 juin prochain apportent leur soutien à un secteur clé de l'économie espagnole. Ces mesures, réparties en quatre blocs, visent à tracer des lignes d'action concernant protection, formation et éducation, promotion et sensibilisation, et représentation institutionnelle.

Dans cette proposition, le RUCTL vise à sensibiliser L'Europe  de l'importance qu'il a pour Espagne consolider tous les types de politiques agricoles pour ce secteur, sans aucune forme de discrimination, puisque le taureau de combat est détenteur d'une richesse génétique unique, qui doit être reconnue et protégée, en plus d'être garant de l'existence de nombreuses autres races qui , Sans leur existence, ils ne survivraient pas.

En outre, la maison des taureaux de combat est consciente de la nécessité de former et d'éduquer, de promouvoir et de sensibiliser la société aux valeurs impliquées dans l'élevage des taureaux de combat, c'est pourquoi elle propose des mesures d'emploi et de sensibilisation en la matière, afin de maintenir cet immense patrimoine culturel immatériel. Concernant la représentation institutionnelle, le RUCTL considère qu'il est extrêmement important qu'il y ait une représentation du secteur bravo dans les organes décisionnels et consultatifs de l'Union européenne, ainsi qu'une législation qui respecte les usages et les traditions alignées sur les besoins réels du secteur.