Rafael Finat, plus haut représentant de l'élevage Comte de Mayalde, Il a apprécié la performance de ses taureaux devant les micros de télévision. Une corrida variée dont l'éleveur n'était pas satisfait. « Il y a eu un très bon taureau, le numéro trente-cinq. Le premier a été adapté au cheval. L'autre que j'ai aimé était le troisième. Le cinquième apprivoisé et ce dernier a été très fade'

Comte de Mayaldefer habitué à traiter Madrid corridas, atteint Les ventes avec une corrida qui a suscité un grand intérêt parmi les fans, avec le panneau « Pas de billets » accroché pendant longtemps. 'Madrid Cela pèse toujours beaucoup, plus que partout ailleurs. Nous devons essayer de nous améliorer et nous assurer que les taureaux s'améliorent à chaque fois », il est dit Rafael Finat.