« Je serai présent à Huelva le 3 août ». C’est ainsi que ce midi s’est manifesté rocher roi dans le programme Miroir public, d’Antena 3, où il a confirmé la date de sa réapparition après les deux baises glaçantes qu’il a subies il y a quelques jours à Santander.

« C’était une période assez difficile, je m’en souviendrai longtemps » Le torero péruvien a déclaré à propos de ces durs mésaventures tout en remerciant Cayetano pour le geste de risquer sa vie en procédant à l’enlèvement : « Cayetano a fait preuve de camaraderie et de mépris de la vie pour sauver la vie de l’autre, en l’occurrence la mienne. » Et il a ajouté à propos de son métier : « Le risque est là mais tu ne te mets pas devant le taureau pour t’attraper, tu te mets pour l’art, pour la beauté ».

rocher roi il prétendait ressentir « très reconnaissant envers la vie et la tauromachie », dans une interview dans laquelle il a également analysé sa saison : « c’est une saison incroyable, rêvée, il se passe des choses que je n’aurais jamais pu imaginer, à la fois à Madrid et à Séville avec la Puerta del Príncipe. Aussi, voir les places pleines, surtout les jeunes, c’est très agréable ».

Concernant ses buts et objectifs, le Péruvien a déclaré : “aspiro a muchas cosas, lo primero a ser feliz como persona y en el toreo ir consiguiendo mis metas, es un mundo tan apasionado que te lleva a extremos, cruzas una línea que nunca hubieses podido imaginar, aspiro a seguir viviendo y quiero disfrutar de ma profession ».

Interrogé sur le jeune public qui traîne, rocher roi a dit: « Être jeune c’est ce qui attire les gens de ton âge, c’est très important qu’il y ait de plus en plus de nouveaux jeunes toreros qui nourrissent la tauromachie, je pense que c’est pour ça que la fête est si vivante. »

Les enquêteurs l’ont aussi interrogé sur le retrait des arènes de le juilletdont il exprima son admiration : « C’est un torero que j’ai admiré toute ma vie, on le remarquera à son départ. Tous les professionnels l’admirent, on sait par tout ce qu’il a traversé, ce sac à dos du poids de la responsabilité, traînant tant de monde depuis vingt-cinq ans, c’est admiratif ».

En outre, rocher roi Il n’a pas manqué l’occasion de revendiquer la tauromachie à l’heure actuelle : « La tauromachie a toujours traversé des moments difficiles, il y a beaucoup de gens qui s’y opposent parce que c’est un monde dur, où il y a la vérité, où il y a la vie et la mort, et les gens tournent le dos à tout ça, j’aimerais que les gens comprennent un peu plus proche de la tauromachie, c’est un métier où il y a beaucoup de valeurs, la tauromachie résume ce que peut être la vie », manifesté.