jeHier après-midi, il nous a montré ce qu'est la vie elle-même. La pureté et la vérité de ce métier, parfois pile et parfois face. romain hier, il s'est battu contre le vent et les intempéries de l'après-midi pour sortir triomphant des arènes de Valence, lors d'un après-midi très spécial au cours duquel il voulait célébrer que cette saison il fête ses dix ans de torero. Un exploit plein d'émotions, au cours duquel il a dû se relever à deux reprises de deux vilaines roues qui auraient pu très mal se terminer. Après son emprisonnement à Foire des Fallas, Mundotoro Il voulait parler avec le Valencien pour connaître ses impressions sur tout ce qui s'est passé hier.

«C'était un bel après-midi. Et pas seulement l’après-midi, mais le processus. Les gens ne le savent pas, mais tout ce qui se cache derrière un événement aussi spécial qu’hier rend tout très excitant. J'ai beaucoup apprécié. L’après-midi a été de ceux qui ne permettent pas au spectateur de se lever de son siège après tout ce qu’il vit. Un après-midi de tauromachie plein de vérité au cours duquel il est devenu le premier torero à combattre six taureaux Les échecs. « Dans l'après-midi, je n'ai rien laissé à l'intérieur. C'était un après-midi de cœur, de grand regret. Quand les choses sont faites avec sincérité et dévouement, tout est vrai.

L'après-midi, avec ses hauts et ses bas, a défilé avec romain ayant laissé de bonnes performances et marchant une oreille de seconde quand est sorti le cinquième de l'après-midi, de Domingo Hernández. Un gros et grand taureau brun qui était lâche et inconscient tout au long du combat. Il s'est calmé et a fait match nul dans l'épreuve des béquilles. romain Il s'est maintenu très près du taureau et, bloqué sur la nulle, a subi un vilain saut périlleux, dont il s'est remis mais qui l'a laissé diminué. Lorsqu'il est entré pour tuer, il a été rattrapé par l'animal et en est miraculeusement sorti indemne. En arrivant dans l'allée, les caméras de télévision ont vu que le droitier parlait à son équipe de ce qui s'était passé et leur demandait ce qui s'était passé auparavant, car il ne se souvenait de rien avant l'accident. «Je ne m'en souviens toujours pas. Je me souviens du moment du saut périlleux où le taureau m'a surpris à l'arrêt et m'a frappé avec le saut périlleux, mais je ne me souviens pas quand je suis entré pour tuer, quand j'ai arrêté le sixième avec la cape… Dans la muleta, je je me souviens des choses mais vaguement. – continue romain'De la Grande porte Je me souviens avoir fait le tour du ring et autre chose mais c'est tout. Puis je me souviens avoir été dans la camionnette en route vers l'hôtel. Mais par exemple, comme je vous l'ai dit, la sixième tâche n'est pas claire dans ma mémoire.

« J'ai dû aller à l'hôpital parce que je me suis coupé dans une chute et ils m'ont fait dix points de suture »

Cette scène dans la ruelle en a laissé une autre qui a trouvé un écho auprès des fans. romain pleurant d'impuissance de ne pas me souvenir à cent pour cent de ce qui s'est passé le reste de l'après-midi. «J'ai beaucoup de larmes et des larmes d'impuissance sont sorties. Je ne me souvenais plus du nombre de taureaux qu'il me restait, du nombre d'oreilles que j'avais coupées… J'étais abasourdie et j'ai versé des larmes d'émotion et d'impuissance à cause de cela. C'est quelque chose qui s'est produit soudainement. En fin de compte, c'est ça la corrida. Passion, sentiment… Souvent, cela me met en colère parce que nous nous concentrons sur ce que nous faisons bien ou mal, et la corrida, et la vie elle-même, est un dévouement. Quand tu vis ainsi et que tu te donnes, peu importe ce que tu fais de bien ou de mal, tout est pardonné.'

Après être parti sur les épaules, le droitier valencien a traversé le Hôpital faire un contrôle en raison de toutes les douleurs qu'il a subies lors des deux culbutes. 'Les crampes que j'avais lorsque je me tenais sur mes épaules étaient dues à l'effort. Mais ensuite j’ai dû aller à l’hôpital parce que j’avais la tête ouverte. J'ai eu un trou dans l'une des chutes et ils m'ont fait dix points de suture. Puis une fois sur place nous en avons profité pour faire un CT parce que la chute a été très moche et qu'avec la perte de mémoire, il était conseillé de le faire, mais tout s'est bien passé', conclut le torero valencien.